Les conservateurs agitent le spectre du FMI

Or, nous n’avons plus vraiment le choix et face à l’omni-connexion, il faut armer tous les citoyens d’une connaissance des outils numériques.L’accroissement des échanges commerciaux et humains constitue un facteur de multiplication des épidémies. Les effets émergents de la mondialisation, en partie à cause de la difficulté à identifier les changements structurels pertinents dans l’immense masse de données disponibles.L’interdire, c’est porter une atteinte au droit fondamental de négociation, cette faculté étant liée à un objectif de solidarité, que de ce fait les partenaires sociaux ne peuvent plus mettre en œuvre.Pour les financer, il faut, bien entendu, mettre en cause la loi Tepa, que ce soit pour le bouclier fiscal ou pour l’exonération des heures supplémentaires.Victor Sossou, un militant sympathique de la pleine conscience.Le problème sous-jacent est la faiblesse de la transformation structurelle de ces économies.Il est vrai que le Prix Nobel de chimie y ressemble, car il a été décerné cette année à trois chercheurs (Mpour leur travail concernant  » le développement de modèles multiéchelles de systèmes chimiques complexes, sur lequel reposent les programmes informatiques qui pilotent les appareils de résonance magnétique nucléaire.Les citoyens et dirigeants européens feraient peut être bien de s’en inspirer, car l’allocation universelle européenne pourrait être un très bon outil pour résoudre les problèmes de la zone euro.Ce dont le Rwanda et d’autres pays africains manquent sont les industries commerciales modernes qui peuvent transformer le potentiel en réalité en agissant comme le moteur interne de croissance de la productivité.La défense de l’Europe, c’est la capacité que nous aurions – collectivement – d’assurer la protection de nos espaces de souveraineté, de nos frontières, de nos populations et de nos intérêts – à supposer qu’ils soient communs.Cela implique pour chaque établissement de revoir sa stratégie commerciale et ses processus opérationnels et de les déployer à l’ensemble du réseau, avec des efforts importants à prévoir en termes de formation et de conduite du changement auprès des collaborateurs.Seul l’État peut donc briser ce cercle vicieux. Mais tout ce qui a été dit garde suffisamment de prégnance pour qu’on répète en spirale toujours les mêmes discours.La relation franco-allemande est, faut-il le rappeler en ce temps où tout est personnalisé à l’extrême, une relation politique. L’Allemagne enfin sait qu’elle ne peut s’affirmer comme puissance globale, ce que lui vaut son rôle et son poids économique, qu’à travers l’Union. Une guerre à 66 milliards de dollars pour les seuls Etats-Unis.Un accueil mitigé où les sondages nous montrent depuis des années individuellement heureux mais moroses et pessimistes collectivement.Or, si la Chine tousse, les autres pays émergents seront grippés, notamment les pays exportateurs de matières premières (Brésil et Russie, notamment).

Publicités