Le Fonds européen, une nouvelle dérive de la finance ?

Décidée en 2011 au début du tour de vis fiscal qui n’a cessé depuis, cette mesure a fait les gros titres et généré des polémiques sans fin, pour être finalement abandonnée en 2014.Le rapport Beffa montrait pour sa part une spécialisation de l’industrie sur des segments moins high-tech que nos principaux concurrents.Depuis le sentiment de pression jusqu’à l’anxiété en passant par la satisfaction ou l’insatisfaction, on tend à oublier à quel point l’occupation réelle que nous avons du temps est peu significative en termes de bien-être ou de mal-être.Laissons donc place à la diplomatie du droit, par le droit et pour le droit !Et c’est malheureusement vrai que le projet européen s’est éloigné et qu’aucune grande voix ne le porte plus.Certains établissements financiers se présentent déjà comme « Transaction Banking Providers » et offrent des « street-side-services » qui, par le regroupement de volumes importants, entraînent des réductions de coûts pour les clients.D’une part, à l’occasion de contrôles fiscaux, des vérificateurs pourraient être tentés de requalifier certaines dépenses de R&D éligibles au CIR en dépenses d’innovation éligibles au CII.Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste rencontre femme biélorusse avait proposé dés 1997 un prélèvement « à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature ».Écheveau au dessus duquel aucune parole d’expert ne parvient à surnager.Se donner les moyens d’une autonomie de décision ou accepter une dépendance VIS à VIS de l’Otan et des Américains pour les opérations militaires ?Le Guide a choisi d’accompagner ce début de normalisation.Enfin, l’enseignement à distance est maintenant offert à l’échelle mondiale.Le risque d’une déstabilisation des pays n’est donc pas à écarter entièrement.