Luxe : par l’Europe, mais pour le reste du monde

Les conditions ne sont pas un moule où la vie s’insérera et dont elle recevra sa forme : quand on raisonne ainsi, on est dupe d’une métaphore.De manière désespérante, il y a eu très peu d’amélioration à cet égard, en dépit de taux de croissance élevés.Gardons-nous pourtant de demander à cette formule simple une explication immédiate de tous les effets comiques.On voit facilement qu’il y aura une création de deux euros de dettes pour que l’économie puisse tourner.Voilà pour ce que nous appellerions l’expérience d’en bas.Nous souhaitons au contraire qu’il y en ait plus pour que cela crée une saine émulation.L’accord de Jean-Thomas Trojani sur ce point fut décisif pour rassembler un vote consensuel.Le vaudeville contemporain use de ce procédé sous toutes ses formes.Pourquoi rit-on d’un orateur qui éternue au moment le plus pathétique de son discours ?Or celle-ci, encore dans les limbes, a pour but essentiel sinon unique de casser la spéculation, de freiner la circulation des capitaux, donc de tarir sa base même, son assiette.C’est une certaine vision du passé à la lumière du présent.

Publicités