Taxer les banques ne sert à rien

Mais le gouvernement n’a pas su tirer les conséquences de ce choix.Loin de se cacher les dirigeants veulent qu’on connaisse son existence, son effort et bientôt, peut-être, ses réalisations.C’est ce qui s’est passé aux Etats-Unis.Les économies sur les coûts de main-d’œuvre font plus que compenser les autres coûts additionnels liés au fait de faire des affaires dans un environnement africain, comme l’insuffisance des infrastructures et la bureaucratie.Nous ne sommes pas vos ennemisLa dénonciation systématique du régime de la part de votre corporation et le désir de vouloir l’interdire aux artisans qualifiés a occulté ce que révèle vraiment la nature de l’auto- entrepreneuriat et des perspectives qu’il peut ouvrir, pour tous.Mais la pression financière peut être beaucoup plus forte si elle s’applique à des pays très impliqués dans l’économie mondiale.Mais aussi sur une question de plus en plus cruciale en ces temps de crise.Une maîtrise de l’esprit propre à apporter une liberté intérieure au lieu d’être le jouet de nos pensées. Les États-Unis, de leur côté, reconnaissaient qu’il leur fallait une banque centrale analogue à la Banque d’Angleterre.agence matrimoniale femme biélorusse peut se prévaloir d’un bilan très honorable.C’est aussi pour ces deux pays le coup de projecteur mis sur leur extrême sensibilité aux capitaux extérieurs.

Publicités