Fiscalité immobilière : réformer pour les entreprises

Tous les états membres de la zone euro sont soumis aux mêmes taux d’intérêts directeurs (le coût de l’emprunt pour une économie) fixés par la Banque Centrale Européenne (BCE). Les perspectives de l’économie de la zone euro s’assombrissent continuellement, l’inflation devrait bientôt être très modérée, et, surtout, le coût du crédit reste élevé, quand celui-ci est disponible, pour des raisons qui sont moins liées au cycle qu’à des frictions et une aversion au risque hypertrophiée sur les marchés financiers.Une solution réside dans une politique anticyclique?: mesures de dissuasion envers des emprunts étrangers quand l’économie reprend, mesures de prévention envers la fuite des capitaux, quand elle ralentit. Deux types d’inconvénients peuvent alors s’ensuivre. Les capitaux de la Chine ou des États du Golfe contrôleront les principales institutions financières de l’Occident ainsi que les entreprises industrielles qui comptent. Ce sous-emploi massif explique pourquoi la baisse du chômage n’enclenche pas sur la hausse des salaires.Elle se sert de la sensibilité écologique en Europe pour creuser l’avantage, financer sur crédits publics et par des protections adéquates cette nouvelle économie verte. Faut-il augmenter le salaire minimum  ?Le piège se referme : avec la faiblesse des coûts salariaux, la situation devient quasi-déflationniste, asphyxie la reprise et repousse les perspectives d’un rebond du Sud. Les taux de change flottants offrent un système monétaire international efficace, les États-Unis ne devraient pas empêcher les entreprises de sous-traiter l’emploi à l’étranger, et la politique fiscale stimule l’économie lorsqu’il y a moins de plein emploi.Une dose toujours plus grande de satisfactionsJean-Thomas Trojani, dont la volonté, le charisme,la détermination ont inspiré notre action.On dénombre 25 800 lits accueillant un peu plus d’un million de nuitées.Comme les individus et les sociétés s’enrichissent, ils entrent en contact mutuel plus étroit virtuellement grâce aux technologies de communication, et physiquement grâce à la croissance démographique, à l’urbanisation et aux voyages.

Publicités