Les processus qui entretiennent le stagnation séculaire

Pour les tenants de la finance comportementale, ce sont donc l’ignorance des investisseurs et les imperfections des marchés qui les conduisent à leur inefficience…Tout comme dans la théorie de l’efficience, l’objectivité des valeurs fondamentales n’y est nullement questionnée !25% du taux européen, cette posture de la BCE est sans nul doute la moins déterminée et la moins directe si sa volonté était bien d’affirmer un contexte de taux bas sur le moyen terme.Dans les établissements les plus prestigieux, des spécialistes extérieurs de renom sont consultés confidentiellement sur chaque candidat et leur avis est souvent déterminant?Se pose ainsi la question non résolue de l’articulation future des responsabilités en matière de supervision entre la BCE, les autorités nationales, et l’Autorité bancaire européenne créée en 2010 qui couvre l’ensemble des pays de l’Union européenne.Les 65 millions d’acteurs de ce système (si l’on y inclus les patients), ne disposent d’une information que limitée, et sont sensibles à de nombreux lobbies.Et lorsque l’on sait que le manque de clarté augmente la défiance et l’insécurité du personnel, il est urgent de dire adieu à la langue de bois, mère de toutes les angoisses. »Il faut que tout change pour que rien ne change » : l’adage de Antonio Fiori paraît coller comme un gant à l’histoire de la formation professionnelle en France depuis des décennies.Dans la zone euro, la reprise cale et le rythme de croissance annualisé est resté coincé en dessous de 1%. Toutefois, l’Espagne dispose désormais – mais pour combien de temps ?- d’une marge de manœuvre un peu plus confortable en termes de coûts de financement.Enfin rendre inconstitutionnelles les clauses de désignation – et inefficaces celles de recommandation si elles ne peuvent bénéficier, au vu d’un objectif de solidarité, d’une incitation par le différentiel de forfait social – c’est organiser la régression sociale.ELLE PASSERA UN PREMIER TEST D’ICI À LA FIN DE L’ANNÉE avec l’affaire la plus emblématique du pantouflage « made in Europe » : celui de l’ancien patron du service juridique de la Commission européenne, autrement dit l’un des fonctionnaires les plus puissants de Bruxelles.

Publicités