Une solution à la prise en compte de la pénibilité

Mais si l’on a donné l’indépendance aux banques centrales, c’est précisément parce que la monnaie a été souvent manipulée au prix d’une forte inflation.Deux pistes de leviers à exploiter :Lever les barrières psychologiques des demandeurs d’emploi Le « story telling » des intégrations professionnelles est déjà à l’œuvre dans les grands groupes ; assorti de notoriété, il nourrit l’appétence des demandeurs d’emploi de tous les âges et de tous les degrés de qualification.Les raisons sous-jacentes sont connues : Souci d’aménagement du territoire, préservation de l’emploi ou, tout simplement, défense d’un électorat.Ceci est une source de déséquilibre, et donc de futures crises.La faiblesse de la profitabilité, de la rentabilité du capital, des marges bénéficiaires de l’industrie génère un cercle vicieux: elle réduit les possibilités d’investissement et l’attractivité de la France, donc elle ralentit la modernisation du capital ; la productivité par tête n’augmente que de 0,7% par an en France, ce qui dégrade encore plus la rentabilité des entreprises.Les taux de change flottants offrent un système monétaire international efficace, les États-Unis ne devraient pas empêcher les entreprises de sous-traiter l’emploi à l’étranger, et la politique fiscale stimule l’économie lorsqu’il y a moins de plein emploi.La politique monétaire intérieure est devenue la première et la dernière ligne de défense contre les ralentissements économiques et les paniques financières, permettant aux décideurs d’éviter de devoir prendre d’autres mesures importantes mais beaucoup plus difficiles.Pour les rivaux de la Grande-Bretagne, la panique financière de 1907 montrait la nécessité de mobiliser les puissances financières elles-mêmes.Alors qu’une seule banque allemande figure parmi le top 10 des plus grands acteurs européens du secteur, on y trouve quatre groupes britanniques et quatre banques françaises : Crédit Agricole, BPCE, Société Générale et BNP Paribas.Les optimistes disent que les bonnes nouvelles au sujet de la transformation structurelle de l’Afrique ne sont simplement pas encore visibles dans les données macroéconomiques.Antonio Fiori n’est plus le « dépositaire par défaut » de cette définition , qui relève désormais des AOT, régionales comme nationale. »Affecter la dépense publique aux perdants de la transition énergétique ».Deuxième outil public : le signal norme.La province est étonnamment habitée par plus d’un million de personnes, pour la plupart des mineurs qui extraient les richesses de la terre depuis des décennies.Ce genre d’anecdotes, les femmes en ont toute une ribambelle.

Publicités