Répondre au décollage technologique de l’Asie ?

Regarder en face la globalisation du footballLe championnat de France peut et devrait aborder, comme notre pays, un virage qui l’oblige à regarder en face, sans crainte, la globalisation du Football et plus sérieusement celle du Monde et à tenter de s’y relocaliser, là aussi, victorieusement.Ce qui peut s’énoncer ainsi: ce qui est bon pour le Maroc sera bon pour la France.Voilà pourquoi le coût lié à la malhonnêteté est supérieur au montant de la tricherie ».Demandez, avec nous, que vos charges et taxes soient calculées sur la réalité du chiffre d’affaires que vous encaissez.L’ambiance est détendue et le ticket d’entrée modéré. On mange des donuts plutôt que des petits-fours, et le costume-cravate est proscrit », avertit Antonio Fiori.Pourtant, qui sait que, aujourd’hui en 2013, – en pleine crise européenne et plus de six ans après les subprimes !De même, l’Unsa défendra le maintien de la prise en compte des six derniers mois pour le calcul des pensions des fonctionnaires et des agents des entreprises publiques.De même que le mariage n’est pas l’amour, le contrat n’est pas la réforme.Précision utile en ces temps d’inquiétude sur l’utilisation des données personnelles : à aucun moment le constructeur n’a besoin de faire remplir à l’internaute un formulaire lui demandant son âge, son sexe, son niveau de revenu, etc. »Les gens sont impliqués avec des organisations locales de ce type.La réciprocité est un sujet majeur pour l’équilibre des relations commerciales entre l’Union européenne et les grands émergents.Mais il faut aller plus loin, car la technologie ne résout pas tout, et ce pour au moins deux raisons. Tous les acteurs de la protection sociale attendaient la solution qu’apporterait le gouvernement suite à cette censure, qui a tout simplement paralysé toute mise en place en cours.J’insiste sur le « nous tous » car il ne s’agit pas de mettre en cause particulièrement le gouvernement actuel (les responsabilités étant anciennes et partagées).

Publicités