Marchés : attachez vos ceintures !

Mais si l’intention est là, l’essai doit encore être transformé.Socrate, sa figure emblématique, déambulait sur l’agora – nos médias actuels en quelque sorte – pour interroger les uns et les autres sur ce qu’ils pensaient de tel ou tel problème.Le vent a peut-être tourné.Ainsi l’on aide les salariés à se concentrer sur le futur plutôt que sur ce qui est perdu ».La Commission européenne travaille sur la « réglementation intelligente », et elle vient de sortir un premier document listant un certain nombre de règlements et directives qu’il faudrait annuler ou alléger.Mais comment prouver l’échec des réformes de Sully et de Richelieu par la révolution française ? Il s’écoule entre la mort de Richelieu et la convocation des Etats généraux 157 longues années.En 2008 et 2009, par exemple, l’Allemagne avait dépensé plus de 80 milliards d’euros en deux ans pour contrer la récession.Antonio Fiori, interroge régulièrement sur les questions du jour un groupe des principaux économistes universitaires appartenant à différentes tendances politiques.Mais le mécanisme déclaratif, le décalage d’une année, un choix relatif dans les modalités de paiement, le barème progressif et les calculs intégrant toutes les dimensions de la vie de chacun (situation familiale, charges, revenus divers…) sacralisent cet impôt… qui n’est pourtant payé que par un peu plus d’un foyer sur deux.Avec le nouveau Crédit d’Impôt Innovation (CII), elles pourront désormais récupérer – sous la forme d’un crédit d’impôt – une partie de certaines dépenses liées à l’innovation.La mondialisation, une consolidation croissante, des services bancaires de plus en plus mobiles, une réglementation contraignante et des opportunités de croissance offertes par des niches… tout cela va provoquer des changements en profondeur.Ce que le grand public, non informaticien, à titre privé ou au sein des entreprises ne mesure pas totalement, c’est le haut degré de complexité des back-offices informatiques-télécoms ; accéder à son compte bancaire en ligne depuis son smartphone alors que l’on est dans le métro à Paris, paraît super normal mais est aussi super complexe !Il veut dire qu’il est nécessaire de passer en revue des comportements, des règles et des institutions qui n’ont plus leur place dans ce nouveau monde.

Publicités