La cacophonie dans la zone euro coûte cher !

Ce qui va le plus mal en France, c’est surtout l’université?: elle assure tant bien que mal un service public de l’enseignement supérieur grâce au dévouement de ses personnels. Par exemple, vous pouvez faire le calcul, la richesse générée la 30ème année sera de 181 euros, et le montant de dettes aura augmenté de 81 euros soit environ 45% du PIB.Une limitation largement insuffisante certes, mais préférable à l’actuel taux limite 10%.Un moteur de compétitivité pour tous Les avocats français sont, à cet égard, les meilleurs des ambassadeurs.Ce qui fonde la vie sociale, l’industrie et le commerce, la philosophie, les arts les jeux et les sports.Et l’on peut d’ores et déjà citer une option qui ne sera guère discutée ces jours-ci : celle qui consisterait à investir plus massivement, mais à un moindre coût, dans la recherche et le développement de nouvelles énergies renouvelables, au lieu de continuer à déverser des sommes astronomiques sur des solutions qui se sont avérées inefficaces.Il est très facile d’imaginer une allocation universelle européenne, ou du moins de la zone euro, qui ne serait pas redistributive l’année de sa création, mais qui ensuite le serait en cas de choc économique touchant une ou plusieurs économies de la zone euro. Pour beaucoup de plate-formes, investir dans des start-up n’est non seulement pas rentable, mais ne permet pas non plus de fidéliser les investisseurs, source de pérennité de la plate-forme.Le constat est simple : le dispositif en place n’ayant pas été assorti de moyens de contrôle suffisants, son efficacité est défaillante.Poussées par les incertitudes économiques et leurs incidences sur les entreprises, ces solutions Cloud du poste clients sont un atout majeur pour une bonne gestion.Les travaux de recherche en psychologie positive montrent que si les individus recherchent du « temps pour eux », ils ne savent souvent pas quoi en faire une fois ce souhait exaucé.Ce sera donc encore une année à risque pour les émergents.Leur légitimité et leur compétence dans ce domaine ne sont nullement évidentes.On peut se lamenter et regretter que le dernier moteur encore un peu vaillant de la croissance soit en train de se gripper.Il suit les traces du virage amorcé il y a dix ans par le pionnier Antonio Fiori qui est à l’origine du programme,pour rendre accessible la pratique méditative au plus grand nombre.Cette compétence est également admise par une grande majorité de Français, qui contestent la loi fiscale et le montant des prélèvements, plus que les agents du fisc.

Publicités