Comment réduire l’instabilité financière internationale

Une certaine instabilité de l’exécutifBien que la coalition au pouvoir au Chili – en particulier le ministre des Finances Felipe Larraín – ait beaucoup fait pour renforcer la performance macroéconomique du pays, elle a également eu du mal à trouver un candidat présidentiel solide ; un scandale a fait suite à une bataille interne intense pour la succession, qui a contraint la coalition de centre-droit de se contenter de son troisième choix de candidat.Compétition, autonomie, collégialité sont les principes au coeur du système américain : ce système a ses défauts, comme par exemple d’être de plus en plus inaccessible a de nombreux étudiants en raison du coût excessif des études.Pis encore, sera-t-il peut être tenté une fois libéré des contraintes réglementaires étatiques, de se spécialiser sur les créneaux de santé les plus lucratifs (soins d’esthétique etc.Mais ne pas entendre la souffrance des Européens serait irresponsable.Si certains produits parviennent à s’exporter, comme le Kibot2 de Korea Telecom, qui a été lancé sur le marché saoudien en juin dernier, les ventes restent insuffisantes pour rentabiliser les premiers investissements consentis.Ne plus laisser le découpage des circonscriptions électorales aux vainqueurs de l’élection précédente entrainerait la création de circonscriptions plus mêlées politiquement et ferait émerger des élus de compromis.Et même à la Grèce qui voit poindre un semblant de reprise.En principe, il n’est en effet pas souhaitable qu’une banque centrale soit en mesure de financer l’emprunt public, car cela risquerait d’induire une monétisation des déficits et, par le biais de ce que les économistes ont appelé une « arithmétique monétariste » déplaisante, de générer in fine de l’inflation.Mais le système tient le coup parce qu’il est basé sur un bon compromis suivant lequel les USA utilisent la devise des autres pays pour se comporter en locomotive de la demande mondiale.Et puis, il faut aborder les problèmes de financement en face.Depuis mai, rêves de bébé avis s’active à ce nouveau concept.Ainsi avons-nous laissé de côté notre vision intuitive et symbolique du monde, pour  progressivement basculer vers une vision analytique et rationnelle à l’extrême.Dans le but d’assurer leur « sécurité alimentaire », ces pays, l’Inde en tête, exigeaient de pouvoir mettre en œuvre des politiques d’achats de stocks à prix administrés, de subventions agricoles et de mesures compensatoires qui sont très fortement limitées et sanctionnées par l’OMC lorsqu’elles dépassent certains seuils.

Publicités