Des efforts importants, pour un une réduction dérisoire de la température

Il faut noter cependant que les données statistiques sont parcellaires en la matière, et que les canaux informels d’envois d’argent représentent encore une large partie des envois.Sans idée précise, porté simplement par l’envie de créer une société, on ppeut s’attendre à tout et son contraire, déclare mariage femme russe .A cette « flat tax », l’économiste y adjoindrait une taxe sur les actifs nets (déduction faite de l’endettement) de l’ordre de 1% environ, qui ferait office de « loyer à la collectivité pour privatisation », selon ses termes, inspiré d’un certaine frange de l’idéologie libertarienne.Oui, la dette devenue insupportable, et pour les créanciers et pour les débiteurs, est toutefois très insuffisante pour assurer la croissance.Le FMI devrait aider ces pays à appliquer ces politiques et agir davantage en prêteur de dernier ressort.A l’origine le fruit d’une pensée visant à tuer la rente foncière des aristocrates pour favoriser la valorisation des terres agricoles et la création de richesses par la société civile, ce revenu pour tous a depuis fait l’objet de nombreuses versions dites plutôt de gauche, ou plutôt libérales, suivant les mécanismes de financement imaginés et les motivations de ses défenseurs.Rappelons donc que la protection sociale n’a rigoureusement rien à voir avec le marasme économique actuel, qui fut provoqué par la folie des marchés financiers et aggravé par la déraison des politiques d’austérité.A l’échelle planétaire, la production peut augmenter, mais les demandes internes de chaque nation doivent être comprimées pour se maintenir à flot dans l’océan de la concurrence.Le troisième atout de l’ouvrage, c’est de nous faire observer le monde avec un regard différent.Le rôle et la place d’un pays dans le monde ne se mesure plus seulement désormais à la force de son économie, à ses capacités militaires, à sa place dans les institutions de gouvernance internationale.Pendant des mois, la planète va se passionner pour ce feuilleton sans équivalent.

Publicités